Respectivement.be

Blog multiplumes

Respectivement.be - Blog multiplumes

La paille du chômeur, la poutre du banquier !

Préparez vos sacs à vomi, on va sauver Dexia, cette banque qui a joué et perdu au lotto-toxique les capitaux de ses actionnaires. 6 milliards, il ne faut que 6 milliards pour recapitaliser. Une paille que ces 6 milliards alors que nos gouvernants n’en cherchent qu’un peu plus de la moitié pour réduire notre dette nationale dans nos poches déjà bien vides.

Pour replacer ce chiffre dans un contexte concret, pour le remettre à l’échelle de notre pays, 6 milliards représentent sur base des dépenses 2011 :
* un peu plus que les dépenses du secteur indemnités (incapacité de travail, invalidité, maternité et congé de naissance…) du secteur des salariés
* un peu moins d’1/3 des pensions de retraite des salariés
* 1/3 de plus que les dépenses en allocations familiales
* 2/3 des dépenses chômage et prépension

Soit environ 15% des dépenses de sécurité sociale du secteur salarié en 2011 (abstraction faite des soins de santé), des dépenses sur lesquelles on envisage des économies en installant la dégressivité et la chasse aux chômeurs, en limitant les prépensions, et en discutaillant sur l’âge de la pension. Sans parler de l’indexation remise en cause…

6 milliards cela représente le budget 2008 de l’enseignement de la Communauté Wallonie/Bruxelles déjà en pénurie mais qui va se voir encore écorné l’année prochaine.

6 milliards, c’est 6 fois les dépenses des CPAS en revenus d’intégration et aides sociales en 2010…

On peut continuer la liste mais faut-il encore démontrer que cette « aide » de l’Etat est aussi irresponsable que le comportement des banquiers qui ont pris des risques, que cela s’apparente à de la maltraitance du citoyen et de la dilapidation du patrimoine commun !

Alors non, c’est non, pas en notre nom, pas avec nos impôts, pas avec notre sueur et nos efforts. On préfère payer des profs pour éduquer nos enfants et préparer leur avenir, on préfère payer nos aînés qui méritent la dignité, on préfère permettre aux chômeurs de se tirer la tête hors de l’eau mais que nos économies, que nos restrictions soient gaspillées pour rattraper les boulettes du grand capital, là, c’est trop et nous ne sommes pas solidaires !

Messieurs-dames nos ministres, pensez à vos citoyens ! Nous n’avons pas à supporter ça.

Lien vers notre pétition :  https://12098.lapetition.be/

Respectivement !

Source : SPF sécurité sociale, Vade Mecum des données financières et statistiques de la protection sociale en Belgique Période 2006-2012

Retrouvez les autres articles du dossier « Novembre noir » ici.

Catégorie : Novembre Noir